On entend beaucoup parler des vins naturels. Beaucoup les confondent avec les vins bio. 

Alors… c’est quoi un vin naturel?

Un vin naturel ( ou nature) est un vin qui résulte d’un choix philosophique du vigneron visant à retrouver l’expression naturel du terroir. Pour cela, culture et vinifications obéissent à des règles simples: pas d’herbicides, pas d’insecticides, pas d’engrais chimiques, aucun produit de synthèse, ( impliquant un gros travail des sols et des ceps), vendanges manuelles, pas d’intrants ni aucun produit pouvant modifier l’activité des bactéries naturellement présentes sur les raisins, pas de sulfites à priori ( mais sont tolérés à doses minimes, 30mg/l maxi pour les rouges, 40 pour les blancs). Certains vignerons s’en passent totalement et ne réalisent ni filtrage ni collage pour limiter au maximum les échanges avec l’oxygène. Ceux-la produisent des vins un peu troubles qui parfois désarçonnent le consommateur au 1er abord. 

Un vin nature est donc d’abord un vin bio… mais il est bien plus que cela.

Avec cette façon de faire, le vin est la résultante du terroir et des choix techniques du vigneron. Plus encore qu’en vinification traditionnelle, le vigneron doit connaitre parfaitement son terroir et   observer ses vignes afin de prévenir les maladies et de veiller à récolter la vendange la plus saine possible au meilleur moment. Il faut ensuite une grande maîtrise des macérations et des fermentations, moments clés de la vinifications, puisque aucun produit n’est utilisé pour les modifier…On comprend ainsi aisément que chaque année le vigneron adapte sa façon de vinifier à sa récolte ( durée de macération, fermentation, durée d’élevage…): le vin est parfois très différent d’une année sur l’autre. 

Le vin naturel peut parfois pétiller légèrement: à ne pas confondre avec la piqûre acétique ( défaut rédhibitoire du vin, type vinaigre) , ce léger pétillement est dû au CO2 encore présent dans la bouteille, et disparaitra après mise en carafe et agitation du vin ( oui! Il ne fait pas hésiter à le secouer puis laisser reposer avant de consommer!) La mise en carafe a également pour avantage  en oxygénant le vin de faire disparaitre les odeurs de réductions un peu désagréables qu’on rencontre parfois sur ces vins. Il existe par ailleurs des vins pétillants naturels…qu’il est donc inutile de secouer!!!

Vin naturel ne signifie pas qu’il faut les boire rapidement. Certains ont de beaux potentiels de garde, et comme les vins traditionnels, cela va dépendre de la maturité, des tanins, de l’équilibre acide-sucre..en revanche, les conditions de conservation sont fondamentales pour espérer garder un vin naturel plusieurs années. ( cave <15°C, sans variations thermiques). Globalement, les rouges se gardent mieux que les blancs et  vous aurez quand même facilement 3 à 5 ans pour les boire, ce qui n’est pas si mal! Mais certains vont allègrement à 10 ans ou plus. 

Nombre de vins natures ne sont pas en AOC mais en Vin de France: la grande liberté que permet la culture et la vinification en vin naturel incite les vignerons à tester, innover, créer de nouveaux vins , qui ont du mal à répondre aux cahiers des charges parfois très stricts des Appellations. Pour autant, nous savons tous que certains « Vins de France », naturels ou pas,  sont magnifiques et n’ont rien à envier à certains vins  AOC. 

Pour apprécier un vin naturel, vous devez vous affranchir de vos habitudes et de ce que vous connaissez du vin. Mais vous verrez qu’on y prend vite goût!